Daniel Foote prévoit une sortie de crise en Haïti dans les prochains jours

L’ex-émissaire américain en Haïti Daniel Foote se dit optimiste quant à la résolution de la crise haïtienne dans un bref délai. Dans une interview exclusive à ZoomHaitiNews et CaribbeanTelevisionNetwork, l’ancien envoyé special a indiqué que l’accord de Montana sera priorisé sur celui du 11 septembre ratifié par le Premier ministre Ariel Henry avec des dirigeants politiques de l’ancienne opposition au président assassiné Jovenel Moïse et des responsables d’organisations sociales.

A son avis, les Etats-Unis vont supporter le document de Montana qui bénéficie d’un plus large appui au niveau des différents secteurs de la vie nationale. L’ancien sous-secrétaire d’Etat croit savoir que les autorités américaines ne se sont pas encore exprimées dans cette optique par orgueil, d’autant plus qu’elles ont toujours réitéré leur soutien à Ariel Henry alors que le Premier ministre peine à délivrer la marchandise, souligne Daniel Foote ajoutant que le chef du gouvernement se dit toujours prêt à s’écarter du pouvoir.

« A chaque mission dépêchée au pays, Ariel Henry a toujours renouvelé son intention de déposer les clés de la Primature », a déclaré l’ambassadeur Foote mettant en avant l’incapacité de M.Henry à assurer la gouvernance d’Haïti.

Le PHTK mis à l’indexe

Plus loin, le diplomate estime que le Parti Haïtien Tèt kale (PHTK), au pouvoir depuis 10 ans, devrait être écarté de la résolution de la crise. Pour lui, ce régime fait partie du problème et ne peut être impliqué dans la solution.

Daniel Foote a aussi fustigé encore une fois les Etats-Unis et les autres acteurs de la communauté internationale du fait d’avoir laissé Haïti s’enfoncer dans l’abime.

Daniel Foote, qui s’est exprimé dans le cadre d’une interview exclusive accordée, vendredi, à Edlène Vernal et Emmanuel Paul de ZoomHaitiNews et CaribbeanTelevisionNetwork, se dit solidaire de toute solution susceptible de contribuer à sortir Haïti du bourbier.

See Also

Désigné envoyé spécial des Etats-Unis en Haiti, Daniel Foote a remis sa démission le 22 Septembre 2021. Entre autres raisons avancées: il avait évoqué les traitements inhumains infligés aux immigrants Haïtiens réfugiés sous le pont de Del Rio à Texas en provenance de pays de l’Amérique latine. Il avait aussi déploré le fait qu’il n’a pas été contacté sur les procédures de déportation.
“J’ai été informé comme tout citoyen régulier sur la déportation des immigrants Haitiens. Il est inconcevable de déporter de paisibles citoyens dans un pays faisant face à de très graves problèmes de sécurité”, a une nouvelle fois dénoncé le diplomate de carrière lors de ce long entretien avec le groupe média Haïtien ZoomInProduction Corporation.

Daniel Foote Foote est très critique concernant l’attitude de la communauté internationale vis-à-vis d’Haïti. Il est particulièrement remonté contre les Etats-Unis qui dit-il, n’ont pas fait assez pour aider à sortir Haïti du bourbier. “Au contraire, ils contribuent à compliquer la situation du peuple Haïtien”, regrette le diplomate Américain de haut vol.

Copyright © 2022 | *** ZoomHaitiNews.com***|Tous droits réservé

Scroll To Top

you're currently offline