Nouvelle rencontre ce lundi entre les promoteurs de l’accord de Montana et des représentants du Département d’Etat Américain

Le Département d’Etat Américain continue les discussions avec les promoteurs de l’accord de Montana dans le cadre de la mise en place d’un gouvernement de transition.

Ce lundi, l’assistant secrétaire d’Etat pour les affaires de l’hémisphère occidentale Brian A. Nichols et le chargé d’affaires des Etats-Unis en Haiti Keneth Merten se sont entretenu avec des leaders du groupe Montana.

Magalie Comeau Denis , le Rev. Frantz Casseus et Monique Clesca ont représenté le bureau de suivi de l’accord de Montana.

Lors de cette rencontre les représentants du département d’Etat ont exhorté les membres du groupe Montana à engager des discussions avec le premier ministre Ariel Henry et d’autres acteurs de la vie nationale en vue de trouver une solution à l’Haitienne à la crise. ” Nous les avons exhortés à entamer des discussions sérieuses avec le Premier ministre.
DrArielHenry et d’autres parties prenantes clés sur une solution unifiée dirigée par les Haïtiens qui ouvre la voie à des élections libres et équitables.”, a indiqué le sous secrétaire d’Etat Brian A. Nichols dans un message publié sur son compte twitter.

Réagissant sur le tweet de l’officiel du département d’Etat, l’ancien envoyé spécial des Etats-Unis en Haiti a une nouvelle fois  fustigé le comportement des dirigeants de son pays qui cherche à tout prix à imposer le Docteur Ariel Henry au peuple Haïtien.

“Brian, respectueusement – NON ! Ne voyez-vous pas qu’en imposant Henry au peuple, les États-Unis prennent les décisions.” a déploré l’ancien ambassadeur Daniel Foote ajoutant qu’Il [Ariel Henry]  n’a rien fait pour gagner la confiance du peuple. Oh, et il pourrait avoir participé à l’assassinat. Mauvais choix.”

See Also

Cette rencontre du département d’Etat avec les protagonistes de l’accord de Montana coincide avec la publication de l’article du journal Américain New York Times qui a fait de nouvelles révélations sur une éventuelle implication du premier ministre de facto Ariel Henry dans l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moise.

Arrêté en République Dominicaine la semaine dernière Rodolphe Jaar avait confirmé que Joseph Felix Badio, l’un des présumés assassins de Jovenel Moise, avait rendu visite à Ariel Henry après l’assassinat de Monsieur Moise. Les deux hommes auraient eu plusieurs conversations téléphonique avant et après le meurtre, a confirmé Rodolphe Jaar pour le NYTimes.

Emmanuel Paul

Copyright © 2022 | *** ZoomHaitiNews.com***|Tous droits réservés

zoomhaitinews.com fait partie de la CTN Network

 

 

*** Conçu, géré et hébergé -  AllSuper.Info***

Scroll To Top

you're currently offline